-0.4 C
Dijon
mercredi 14 avril 2021

Le numérique, grand gagnant de la pandémie

Must read

La pandémie de Covid-19 a totalement changé nos habitudes. En effet, elle a bouleversé notre manière de consommer et de travailler. Depuis le début de la crise sanitaire, les ventes en ligne et la consommation de séries et de films en streaming ont augmenté d’une manière fulgurante. Actuellement, la majorité des entreprises privilégie le télétravail. L’industrie de la technologie est le grand gagnant de l’épidémie.

L’explosion du commerce en ligne

En 2020, la pandémie du coronavirus a touché le monde entier. Pour freiner la propagation du virus, chaque individu doit respecter les mesures barrières. Avec le couvre-feu et l’interdiction des rassemblements, nous passons la majeure partie de notre temps chez nous. Nos habitudes de consommation ont beaucoup changé. En France, depuis le début de la crise, 2,4 millions de personnes ont commencé à faire leurs courses en ligne. Amazon reste le leader mondial malgré tous ses nouveaux concurrents. Actuellement, sa capitalisation dépasse les 1200 milliards de dollars. Cependant, la firme de Jeff Bezos n’est pas la seule à avoir réalisé des profits. Entre avril et mai, plusieurs enseignes ont vu leurs ventes augmenter considérablement. Comme exemple, nous pouvons citer l’entreprise d’infusion et de thé, basée en haut-savoyard, « les 2 Marmottes ». Cette société s’est adaptée à tous ces changements en investissant largement sur le numérique pour la diffusion de ses produits. Le président de l’enseigne, monsieur Christian Polge a annoncé que leurs ventes avaient augmenté de plus de 300 % entre avril et mai. Les 60 salariés qui y travaillent ont pu continuer leurs activités grâce au plan de continuité mis en place depuis le début du mois de Mars. Les clients passent leurs commandes par téléphone ou via le site internet. Les petits commerces comme les librairies, les fleuristes et les restaurants se sont également adaptés en créant des services de « click and collect ».

La pandémie, un accélérateur pour la télémédecine

La crise sanitaire a entraîné une forte hausse du nombre de téléconsultations médicales. Au mois d’avril, on a noté plus d’un million de téléconsultations par semaine. Le leader du secteur est Doctolib. Ce dernier a reçu plus d’un million de nouveaux patients depuis le confinement. A cause de la crise sanitaire, le nombre de téléconsultations a été multiplié par huit. Ce nouveau système convient aussi bien aux médecins qu’aux patients. Selon les propos de certains spécialistes, cette nouvelle pratique devrait perdurer, d’autant plus que les téléconsultations médicales sont remboursées en France, depuis septembre 2018.

Une hausse nette du streaming

A cause de la pandémie du coronavirus, les plateformes de streaming sont très sollicitées. Depuis la fermeture des salles de théâtres et de cinéma, les français se sont tournés vers les plateformes de films et de séries. Netflix a gagné deux fois plus d’abonnés durant les deux premiers trimestres de 2020. Ses concurrents (Disney+, FilmoTV, UniversCiné, etc.) ont également fait du profit. Le streaming a connu un franc succès ces derniers mois. C’est l’un des principaux secteurs qui permettent aux individus de garder la morale. La plupart des gens ne se rendent même pas compte de l’argent qu’ils dépensent chaque mois pour cela.

Le télétravail, la nouvelle norme

La covid-19 a eu un gros impact sur la vie professionnelle. Les plateformes de visioconférence ont gagné des millions de nouveaux télétravailleurs en quelques semaines. C’est également le cas des outils de messagerie professionnelle tels que Zoom, Microsoft Teams, Slack, etc. Cette expérience a plu à de nombreux chefs d’entreprises. Certains d’entre eux ont déjà commencé à réfléchir sur la manière de donner une suite à cet essai. Le groupe PSA avait déjà commencé à penser à généraliser le travail à distance bien avant le confinement. Il compte en faire la norme pour différentes catégories de salariés. Certaines sociétés n’en sont pas au même point. Elles considèrent que cela fait resurgir plusieurs inégalités et fractures. L’anthropologue des usages numériques Pascal Plantard souligne que « le télétravail est ambivalent. Facile à adopter par un couple de cadres dans une grande maison en banlieue, il l’est moins par un parent célibataire, dans un espace réduit ».

Le numérique, mais pas à tout prix

Les promoteurs de la transformation numérique considèrent qu’on est dans une nouvelle ère d’agilité. Pour eux, les chefs d’entreprises ainsi que les entrepreneurs ont déjà commencé à penser à trouver le moyen d’associer le client à l’élaboration du service ou du produit, de décloisonner les différents services de l’entreprise et d’ouvrir des laboratoires d’innovation aux étudiants. Le directeur exécutif Bpifrance chargé de l’accompagnement des PME et ETI, Guillaume Mortelier a déclaré que la pandémie du coronavirus a accéléré la fréquence du rapport entre fournisseur et client. Après la crise sanitaire, les dirigeants des sociétés doivent s’assurer que les modifications apportées aux conditions de travail et la culture de l’entreprise sont bien compatibles.

- Advertisement -

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -

Latest article