Waaaouh.com » Administration » Indemnisation pole emploi: comment la calculer?

Indemnisation pole emploi: comment la calculer?

Le montant des allocations de retour à l’emploi a augmenté de 0,7 % le 1er juillet 2018, ainsi que le montant journalier minimum. Cependant, les critères pour les toucher et la durée pendant laquelle elles sont versées sont maintenues.

Sous quelles conditions a-t-on le droit aux allocations chômage ?

Le demandeur d’emploi doit répondre à certaines conditions pour avoir accès aux allocations de chômage, et ces critères se présentent comme suit:

  • Il faut que le demandeur puisse Justifier 4 mois, ou plus de travail durant lesquelles, il effectue 610 heures et ceci pendant les 28 mois qui précèdent sa demande s’il a moins de 50 ans.
  • Il faut que le demandeur, justifie avoir travaillé durant les 36 mois qui précèdent sa demande, s’il est âgé de plus de 50 ans.
  • Il faut que le demandeur d’allocations chômage soit inscrit comme demandeur d’emploi chez Pôle Emploi et qu’il soit en pleine recherche active de travail.
  • Il faut que le demandeur d’emploi n’aille pas encore l’âge de déposer sa retraite.
  • Il faut que le demandeur d’emploi séjourne évidemment en France.

Comment fait-on pour calculer le montant et de la durée des allocations chômage ?

Les allocations de chômage sont composées de 11,92 € qui correspondent à une partie fixe et de 40,40 % du salaire journalier de référence qui correspondent à une partie variable.

Les allocations chômage sont désormais d’un montant minimum de 29,06 euros, au lieu de 28,58 euros avant le premier juillet 2018.

Ce montant minimum n’est pas valable si la durée du travail est inférieure à 35 h chaque semaine, durant la période de référence, ou que le demandeur d’emploi a travaillé à mi-temps.

Pour ce qui est de la durée du versement des allocations de retour à l’emploi, elle va dépendre de la durée de travail réalisé pendant la période de référence, qui est de 28 mois pour les moins de 50 ans et de 36 mois pour les plus de 50 ans.

En ce qui concerne les moins de 50 ans, la durée de travail effectué durant les 28 mois qui précèdent la demande des allocations de chômage, corresponds à la durée du versement des allocations de retour à l’emploi.

Et pour les plus de 50 ans, elle va correspondre à la durée de travail pendant les 36 mois qui précèdent la demande des allocations chômage. Elle ne doit cependant pas dépasser une durée de 3 ans, car le demandeur touchera ses allocations que pendant 3 années.

À partir de combien de temps le demandeur commence à toucher ses allocations ?

Les allocations de retour à l’emploi sont retardées par 3 facteurs

  • Une attente de 7 jours.
  • Une attente qui correspond à 1/90 du montant des allocations que l’on va toucher, sans dépasser 180 jours, ou bien 75 quand le demandeur a été sujet à un licenciement économique.
  • Si le demandeur a bénéficié d’une indemnité pour ses congés payés non posés, quand celui-ci a été licencié.

Wouaa encore des articles :