Waaaouh.com » Tech » Micro-learning : de quoi s’agit-il ?

Micro-learning : de quoi s’agit-il ?

Le micro-learning est une sorte de formation qui se fait à distance et très souvent en ligne, caractérisée par sa courte durée, qui est dans l’intervalle de 30 secondes à 5 minutes, mais aussi par ses méthodes très ludiques qui se résument à des images, des vidéos du son et des textes .

Bref c’est le court qui en dit long !

Micro-learning :

Les points essentiels du microlearning ou du micro-apprentissage :

  • La mobilité : elle peut être ATAWAD ( anytime, anywhere, any device )
  • La rapidité : la durée courte qui ne dépasse pas les 5 minutes .
  • L’innovation : les formations ne sont pas des cours d’apprentissage cadrés .
  • A la demande : il s’adapte selon le besoin de la prochaine tâche de l’apprenant .
  • Learning centric : droit au but, présentant des informations minimales mais efficaces .

Le micro-learning est sans doute révolutionnaire , une solution parfaite pour le fameux profil des millenials, pour ses avantages nombreux :

  • Vous avez une meilleure rétention de connaissance : pour éviter toute surcharge cognitive, les petits segments vous aideront à mieux retenir les informations.
  • Accessibilité facile et la mobilité : choses qui vous permettront de vous former quand bon vous semble, soit en attendant le train, dans un coin calme au café, ou chez vous. Ce qui n’est pas le cas pour les formations traditionnelles en ligne où vous êtes obligé de dédier un temps précis de votre journée pour .
  • Acquérir de nouvelles compétences rapidement : cela peut être très bénéfique pour les entreprises comme pour les apprenants qui cherchent à se former rapidement, à apprendre à réparer une pièce ou bien faire marcher une machine. le micro-learning rend la tâche mille fois plus facile et opérationnelle .
  • Le micro-learning est beaucoup plus rentable : une présentation en ligne, un tutoriel ne consomment pas beaucoup de temps ni d’argent lors de leurs conception.

Les inconvénients du micro-learning :

  • Ce dernier n’est pas nécessairement adapté pour les tâches compliquées : une simple formation rapide de 5 minutes, n’est pas utile pour expliquer des concepts complexes avec des sous sujets liés les uns aux autres, le taux d’information ne peut pas être compacté dans un tutoriel court, mais ils ne sont pas tout à fait inutiles, car ces derniers peuvent contribuer à expliquer un aspect de ces sujets compliqués en une façon plus simplifiée.
  • Il n’est pas contribuant aux performances au long terme : une personne en cours d’apprentissage ne devrait pas se contenter seulement du micro-learning, ce n’est pas suffisant pour acquérir une formation complète.

Pour conclure, le micro-learning a sans aucun doute incité les gens à s’auto-former et à booster leur productivité, mais il reste un moyen insuffisant pour avoir toutes les informations pédagogiques qu’on cherche .

Wouaa encore des articles :